Les solutions de défiscalisation immobilière

La défiscalisation immobilière est une opération qui permet de faire des économies en investissant dans l’immobilier. En réalité, elle garantit une réduction d’impôt et ses avantages dépendent du type de programme choisi. Il existe plusieurs programmes de défiscalisation que nous allons vous présenter dans cet article. Après cela, vous pourrez choisir le programme qui convient idéalement à vos objectifs et à votre situation.

La loi Pinel

Les avantages liés à ce type de programme n’ont point été affectés par la loi des finances de 2019 et demeurent donc inchangés. Selon le dispositif de 2014, il est prévu une réduction d’impôt pouvant atteindre 21 %. Cet avantage demeure encore pour toute personne souhaitant investir dans le neuf. Pour cela, il faudrait avant tout s’assurer que le logement est bien éligible à la loi Pinel. En outre, il est important de souligner que les loyers de ces logements doivent respecter des plafonds bien définis.

La loi Malraux

On pense tout de suite à la protection du patrimoine national lorsqu’on évoque le dispositif Malraux. Cette solution de défiscalisation présente aussi des avantages intéressants. Avec la loi Malraux, il est possible d’acquérir un bien immobilier ancien qu’il faudra ensuite rénover. Cette loi permet de bénéficier d’un crédit d’impôt qui peut correspondre à 20 voire 30% du montant des travaux. Cela varie toutefois selon les zones concernées par ce dispositif.

La loi Monuments Historiques

La loi Monuments Historiques est l’un des programmes de défiscalisation les plus avantageux pour les investisseurs. Elle permet aux particuliers d’acquérir un bien ancien à rénover. En retour, l’investisseur bénéficie d’une déduction sur ses impôts, équivalant aux charges de rénovation et d’entretien du bien immobilier. Aussi, il est nécessaire de mettre ledit bien en bail pour une durée de trois ans au moins. L’autre avantage de cette solution de défiscalisation est que les montants du loyer ne sont pas plafonnés, ce qui offre une bonne marge de manœuvre pour s’assurer un revenu important.

La Location Meublée Non Professionnelle

Ici, il faut comprendre que la location du bien ne doit pas constituer pas l’activité principale du loueur. La location d’un bien meublé présente des avantages. Elle permet en effet de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu et de récupérer la TVA. Il est indispensable que le bien soit loué à un particulier pour être pris en compte par ce dispositif. À cela, il faut ajouter le fait que les revenus annuels ne doivent pas aller au-delà de 23 000 euros.

La Loi Girardin

Cette loi a été promulguée en 2003 et encourage les investissements dans les DOM-TOM. Les types de biens concernés par ce dispositif sont essentiellement des logements sociaux. Des avantages sont aussi offerts aux particuliers qui investissent dans le domaine industriel. Il est prévu une réduction d’impôt avec effet de levier pouvant aller jusqu’à 130 % du capital pour toute personne éligible à la loi Girardin.

Le Groupement Forestier

Le Groupement Forestier est peu connu, mais cette solution permet également de profiter d’une défiscalisation intéressante. Cela concerne les particuliers qui choisissent d’investir dans des domaines forestiers afin de contribuer à la protection de l’environnement. Le Groupement Forestier permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 18 % du montant de l’investissement.

La loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard concerne essentiellement les personnes qui décident d’investir dans l’immobilier neuf. Pour bénéficier de ses avantages, il est nécessaire d’acquérir le bien neuf puis de le mettre en location tout meublé. Ce type de bien est généralement transformé en résidence étudiante, de tourisme ou EHPAD. Les personnes éligibles peuvent toucher jusqu’à 11 % du montant d’investissement, pour un plafond de 300 000 €.

Défiscalisation déficit foncier

Il s’agit ici d’une solution de défiscalisation destinée à investir dans les parcs immobiliers anciens afin de les réhabiliter. Pour bénéficier des avantages fiscaux prévus par ce dispositif, il est nécessaire d’acquérir un bien ancien, de le rénover, puis de le mettre en bail pendant au moins trois ans. Ainsi, le montant des travaux pourra être déductible à 100 % et sans plafond.

Les placements immobiliers

Le placement immobilier est une autre forme de défiscalisation qui encourage l’achat d’un bien destiné à la revente ou à la location. Il est possible de confier son projet à des organismes agréés et spécialisés. Ils vous présenteront les différentes offres et vous conseilleront au moment de faire votre choix en tenant compte de vos besoins personnels. On peut, entre autres solutions, citer les SCPI, OPCI ou encore GFV.

D’autres solutions de défiscalisation

Les SOFICA

Afin de valoriser et de préserver le patrimoine culturel français, le gouvernement a mis en place le dispositif SOFICA. Cette solution de défiscalisation encourage les particuliers à investir dans le domaine de la cinématographie et de l’audiovisuel. Il est prévu une réduction d’impôt pouvant atteindre 12 % du montant investi. À noter que le taux est variable et dépend du succès des productions dans lesquelles les investissements ont été réalisés.

L’investissement dans les entreprises

Le gouvernement a également prévu une réduction d’impôt sur le revenu afin d’amener les particuliers à investir dans les entreprises. Le but principal d’une telle démarche est de renforcer l’économie du pays tout en aidant les entreprises à atteindre leurs objectifs. Les personnes intéressées peuvent se tourner vers le Plan d’Épargne en Action (PEA), le Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCP) ou encore le Fonds d’Investissement de Proximité.

Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à suivre le lien ci-après : defiscalisation-france.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>