Le container : la caisse de transport de marchandise qui transforme la construction

Emballage iconique du développement du commerce international, le container a révolutionné le flot logistique des biens à travers le monde. Simple, pratique et robuste, cette boîte en acier se transporte, se stocke, s’entasse,  se recycle ou se surcycle avec aise. 

Solutions de transport désormais omniprésentes, les containers maritimes sont toutefois une invention assez récente. Faisons un retour sur la fabuleuse histoire du container maritime avant de nous intéresser à leur utilisation moderne.

Le container : le chaînon central de la chaîne logistique actuelle

Le transport des biens dans des caisses est aussi vieux que le monde. Elles ont servi aussi bien aux troupes de l’empire romain qu’aux pionniers à la conquête du grand ouest américain. Ces coffres avaient toutefois pour défauts d’être de taille modeste, de dimensions non standardisées, d’être construites en bois et d’être difficiles à empiler. 

L’invention des premiers conteneurs remonte à la fin du XIXe siècle. Les sociétés de chemin de fer ajoutent des anneaux de levage ou de roulettes à de solides caisses en bois. Ces ancêtres de nos containers actuels étaient pensés pour s’empiler afin d’optimiser les quantités de biens transportés par les wagons plats. Simples à transbahuter à l’aide d’une grue ou d’une poulie, ils trouvaient régulièrement place dans les bateaux à destination de l’Amérique ou des colonies.

Le développement des containers que nous connaissons actuellement remonte toutefois à 1956. Le propriétaire de la petite compagnie maritime Pan-Atlantic Steamship expédie pour la première fois un de ses navires chargé de 58 caisses en acier. Pour simplifier ses opérations de chargement et gagner de la place à bord de ses bateaux, il a l’idée de dissocier la caisse en acier des remorques afin de transporter uniquement le contenant. 

Cette idée simple est rapidement popularisée grâce notamment à l’armée américaine qui voit en cette solution de transport un moyen de simplifier ses opérations de fret. 

Une enveloppe d’acier surcyclée en matériaux de construction durable

L’explosion de l’utilisation des containers maritimes a naturellement posé la question de leur recyclage en fin de vie. Fabriqués à base d’acier particulièrement robuste, et de bois pour leurs planchers, ils sont composés de matériaux recyclables ou biodégradables. Ils se prêtent donc potentiellement à une valorisation compatible avec l’économie circulaire. 

Leur volume intérieur, leur forme cubique et leur simplicité de transport, leur usage extensif, leur faible coût en fin de vie et les problématiques actuelles du développement durable ont conduit des visionnaires à imaginer des manières économiques et durables pour donner une seconde vie à ces boîtes d’acier mises au rebut par les acteurs de la chaîne logistique. 

Les nombreux avantages du container ont, en particulier, séduit des architectes et des constructeurs de maisons qui les transforment en modules habitables. Ils ont vu le potentiel en matière de surcyclage – le terme français pour “Upcycling” de ces caisses d’acier. Transformés et isolés, les containers forment des modules de construction écologiques qu’il est possible de faire varier à l’infini. Ils peuvent aussi bien servir pour construire une dépendance dans un jardin, une maison contemporaine ou qu’un immeuble d’habitation à plusieurs étages.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>