L’intérêt d’investir dans une maison à rénover

En 2019, bien que la situation économique puisse paraître défavorable à l’investissement, les taux exceptionnellement bas du crédit immobilier incitent un grand nombre de français à devenir propriétaires, ou à acheter une résidence secondaire. Vous aussi, peut-être, êtes intéressé(e) par un tel investissement, et hésitez entre les différentes options disponibles. Acheter une maison ancienne à rénover s’avère être actuellement particulièrement en vogue.

L’habitat ancien : quels sont ses atouts ?

Si le charme des bâtisses anciennes peut attirer de nombreux acheteurs potentiels, leur point fort numéro un est de pouvoir vous permettre d’économiser sur le prix à l’achat. En effet, d’une manière générale, les maisons anciennes sont conseillées par un bon nombre de spécialistes de l’immobilier, en raison de leur coût moindre. Celui-ci vous reviendra environ de 20 à 30% moins cher que si vous investissiez dans des bâtiments neufs, récemment construits. Cette réduction sera d’autant plus pertinente si vous cherchez à acquérir un appartement où une maison dans une ville sujette à une réelle flambée des prix immobilier.

Néanmoins, sachez que vous aurez la plupart du temps des dépenses supplémentaires à prévoir, le plus souvent pour procéder à la rénovation énergétique, à la mise aux normes modernes. Une meilleure isolation sera pour vous la garantie d’économies de chauffage sur le long terme, et de ce fait, entraînera une diminution de l’impact écologique.

Côté fiscalité, investir dans l’immobilier ancien peut vous ouvrir des droits au prêt à taux zéro (PTZ), si vous devez réaliser d’importants travaux, d’un montant égal à au moins 25 % du prix de la maison ou de l’appartement en question. En revanche, les frais d’acquisition (notaire, enregistrement) seront plus lourds que dans le cas de l’immobilier nouveau. Comptez une augmentation moyenne d’environ 7 % du prix total de l’achat.

L’immobilier ancien : saisir les bonnes occasions !

Si les atouts de ce type d’habitat ont su vous convaincre, vous chercherez logiquement des offres de choix, accessibles dans votre secteur géographique, mais aussi dans des lieux plus touristiques.

Globalement, les maisons anciennes situées dans des départements davantage ruraux, seront assez abordable au niveau des prix. C’est par exemple le cas de la Corrèze, où même le plus grand pôle urbain local, en l’occurrence Brive-la-Gaillarde, vous reviendra à un coût moyen de 1400 euros par mètre carré, loin, très loin de cités telles que Bordeaux (4700/m²) et bien entendu, que Paris (plus de 10 000 euros/m² à la rentrée 2019). Le recours à une agence située sur place vous aidera à dénicher des offres de bonne qualité, souvent un peu plus chères que la moyenne communale, mais idéalement situées. En outre, l’immobilier Brive présente également des maisons bon marché, avec des surfaces supérieures à 130 mètres carrés, à moins de 1400 euros/m², et jusqu’à 1100 euros/m² pour ce qui est des meilleures offres.

Mais l’habitat ancien rime parfois avec appartements de luxe. Le site internet lamaisondeluxe.com propose près de 18 000 offres partout en France, des maisons et espaces de vie qui sauront intéresser les acheteurs disposant de moyens financiers élevés. À la campagne comme en ville, ces demeures prestigieuses ne s’acquièrent que très rarement à moins de 700 000 euros, et dépassent aisément la barre des 1.2, voire 1,5 millions d’euros. L’avantage est que vous aurez nettement moins de travaux à entreprendre, qui pourraient venir alourdir le prix d’achat indiqué. Ces appartements de luxe, souvent logés dans des bâtiments du XIXe siècle, sont en bon état, et n’attendent plus que vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>