Quelques stratégies pour réussir son investissement dans l’immobilier

Actuellement les taux des crédits immobiliers (voir les taux pratiqués sur la Bourse des Crédits par exemple) sont très bas et il est donc très intéressant d’en profiter pour acquérir un bien. Ces taux vont bientôt remonter, ainsi, les personnes désirant investir dans un logement qui puisse les intéresser doivent aller assez vite.

Les 5 trucs pour mieux négocier son crédit immobilier

Même si le banquier fait une offre alléchante, il ne faut pas tout accepter et signer les yeux fermés pour autant. Il est encore possible de gagner un peu plus de marge en utilisant quelques astuces. La première d’entre elle est de faire baisser les frais de dossier. On n’y pense pas mais ces derniers représentent un montant allant de 400 à 800 euros. Si vous êtes bon client, à ce titre vous pouvez demander une ristourne voire la totalité des frais de dossiers. Si vous passez par un courtier, n’hésitez pas non plus à négocier ces frais. Vous pouvez aussi négocier le coût de l’assurance afférente au prêt. Il vous est possible de faire jouer la concurrence mais vous devez vous assurer que les garanties soient toujours identiques les unes par rapport aux autres. Plus vous êtes jeune et plus le crédit est long, plus vous gagnerez de l’argent pouvant vous faire économiser jusqu’à vingt mille euros sur le montant total des versements. Vous pouvez également faire des économies substantielles si vous négociez les frais annexes comme votre nouvelle assurance maison. N’oubliez jamais de discuter de remboursement anticipé avec votre banquier. En effet, si vous vendez avant le terme de votre crédit, les pénalités de remboursement sont de 3% du capital restant dû. Demandez la nullité ou la réduction de cette clause dans le contrat de prêt. Enfin, pensez également à ce que le prêt puisse être transférable car vous pourrez ainsi faire d’autres économies si vous changez d’organisme financier en cours de crédit. Cette dernière opération relève entièrement du bon vouloir de votre banquier mais elle reste possible et il faut toujours la vérifier avant de signer son prêt.

Les stratégies immobilières gagnantes

Il existe plusieurs stratégies immobilières gagnantes. On peut tout d’abord penser à investir dans de l’immobilier pour du locatif. Cette opération est plus lucrative actuellement que tous les autres placements que l’on peut envisager. Dans ces stratégies gagnantes, on peut penser à avoir ainsi un complément de revenus pour l’avenir pour le cas où l’on perde son emploi. Il existe plusieurs investissement intéressants possible : le logement neuf comme la résidence étudiants ou la résidence services pour les personnes âgées qui offre une bonne rentabilité et de la défiscalisation intéressante. On peut également penser à sa retraite et investir tant que l’on est actif pour générer un complément de revenus ou récupérer un bien pour l’habiter lorsque l’heure de la retraite sera venue. Il est aussi possible d’investir dans un bien immobilier pour faire une plus-value ultérieure en le revendant lorsque le marché remonte. D’autres conseils immobiliers sont à lire sur Le site Immo-conseil.

Optimiser son emprunt pour une meilleure rentabilité immobilière

Pour optimiser une rentabilité immobilière, il faut s’occuper soi-même de la gestion locative, opter pour le meilleur régime fiscal, renégocier un prêt souscrit antérieurement et renégocier les assurances. Il faut aussi penser à revaloriser régulièrement le loyer, pratiquer la colocation ou la location meublée et essayer la location saisonnière quand c’est possible.

3 thoughts on “Quelques stratégies pour réussir son investissement dans l’immobilier

  1. Bonjour, merci pour votre article. On peut également coupler un investissement locatif pur avec la répartition d’un capital dans plusieurs projets via le crowdfunding immobilier. Ca permet de générer des revenus fonciers supplémentaires, ou de profiter d’un effet de levier pour générer des revenus plus tard. On se déleste de la gestion et en même temps ça permet de diversifier son portefeuille en prenant des participations dans plusieurs biens avec un ticket d’entrée beaucoup plus accessible.

    Cela s’ajoute aux nombreuses possibilités d’investissement dans l’immobilier.

  2. lucien mercier

    Intéressant à compléter avec l’article de investissements-conseil. fr « Investissements Conseil vous conseil ! » à lire absolument !

  3. Lizea

    Bonjour. J’aime beaucoup cet article. Petite question : quand tu dis « penser à sa retraite et investir tant que l’on est actif pour générer un complément de revenus », tu parles bien de la SCPI (si je ne me trompe pas) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>